Portrait d’un chat, d’un chien et d’un cheval.

Ceci est le journal intime de l’oeuvre présentée : le portrait d’un chat, d’un chien et d’un cheval. C’est elle qui parle, avec ses mots, pour raconter son histoire. 

Les amis de Sandrine.

Sandrine aime ses animaux. Ils tiennent une place privilégiée dans son coeur, et quand ils s’en vont, ce coeur généreux est meurtri. À la douleur de l’absence fini par se muer la nostalgie des bons souvenirs, des joies et du bonheur partagé. Sandrine avait un cheval, une chienne et un chat. Seul le félin lui conserve aujourd’hui sa fidèle compagnie, l’âge ayant rappelé ses deux autres merveilleux compagnons à poursuivre leur voyage, à rejoindre les anges et les étoiles, à trouver un autre paradis, aux croyances de chacun. Je suis né de cette absence et de cette nostalgie. Je suis le portrait d’un chat, d’un chien et d’un cheval. 

Il y a quelques temps, ma dessinatrice été contactée par Sandrine qui souhaitait avoir un dessin des trois compères de sa vie. Elle a donc fournit des photos de chaque animal séparé pour permettre la réalisation d’un portrait groupé.
 
La dessinatrice avait les photos en main, et s’est dit :  « ok, ils sont très chouettes les chouchous poilus sur ces photos, mais comment je les mets ensembles ? » Elle a essayé plusieurs possibilités et rien ne lui paraissait convainquant !
 
Jusqu’à ce qu’elle laisse son mental à la porte de son bureau et qu’elle donne aux chouchous en photo le loisirs de lui chuchoter leur solution. Elle ignorait alors tout d’eux.

C.I.A.

Et là, il faut que vous sachiez une chose : la dessinatrice a suivi l’été dernier un stage de Communication Intuitive Animale.
 
Késséssé ?
 
Alors, avis aux amateurs d’étrange, de bizarre et de perché, nous allons parler spiritualité ! En effet, pour résumer grossièrement, la Com Intuitive Animale (CIA, CA, Com animale…) consiste à capter et à transmettre, donc à partager, des mots, des idées, des émotions, des sentiments ou des images avec un animal. Par la pensée.
Vi.
C’est de la télépathie.
Et ça fonctionne.
Ne me demandez pas comment, je ne sais pas (je ne suis qu’un dessin, après tout !). Mais peu importe, c’est un cadeau, et un cadeau, ça se reçoit avec bonne volonté et gratitude. Les plus sceptiques appelleront ça de l’intuition. Après tout, c’est dans le nom !
 
Bref ! Je disais donc, Elle envoya balader son mental qui lui disait : « agnagnagna, ça marche pas, j’y arrive pas, ça commence bien, agnagnagna… »
Et elle ouvrit son esprit : « Les chouchous jolis, dites-moi comment vous souhaitez que je vous représente, parce que vous, vous le savez ! »
 
Résultat, elle a fait un dessin étonnant, qui n’a pas emballé ses proches, habitués à un travail plus… je n’sais pas en fait… cohérent ?
Le chat est moins minutieux dans son pelage que ses deux compagnons, et la composition est assez particulière. Mais voilà, c’est ainsi « qu’ils ont demandé à être représentés ».
 

Tout s'explique !

Et puis, avant de me voir, tandis que je venais d’être terminé, Sandrine a raconté l’histoire de ses compagnons poilus à la dessinatrice :
 
Gribouille, le chat (gribouillé sur le papier !) est arrivé tout bébé dans les pattes de la chienne et ne l’a plus lâchée, constamment sur son dos à l’embêter avec amour ! Et chienne et chat n’ont jamais rencontré le cheval. Tout avait soudain du sens !
 
La dessinatrice en a eu les larmes aux yeux de lire leur histoire et de constater que c’est ce qu’elle avait dessiné. Et Sandrine en a pleuré aussi, profondément touchée par la justesse de cette représentation de ces chers amis ! L’émotion d’un coeur généreux, que j’ai le grand honneur de satisfaire !
 
C’était beau et inattendu ! Merci les loulous d’avoir donner la marche à suivre pour que je sois votre plus fidèle portrait !!
Et merci à la vie pour ce partage merveilleux avec les animaux.
portrait animalier chat, chienne et cheval

Pour me suivre sur Facebook, et voir les dernières belles émotions, c’est par ici !

Pour voir d’autres portrait d’animaux bien aimés, c’est par là !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.