Nar Zahan – La première trilogie : Intrusion Parallèle.​

En 2009, alors que je sortais des études supérieures, j’ai présenté tout mon petit monde à un homme. Emballé par mes descriptions et mes dessins, il me dit : « Et si t’écrivais un roman ? Tu as une bonne base et ce serait plus facile pour partager cet univers ! »

Yep… Moi, dyslexique, écrire un roman ? Bien sûr !

Et en fait… finalement… c’était une bonne idée ! J’ai posé le scénario, les personnages, les lieux, et, hop ! Je me suis lancée pour l’écriture d’une petite nouvelle, disons de 50 ou 100 pages. 

18 mois et 640 pages plus tard, quand j’ai écris le mot « fin », j’ai souri. Je crois que mon esprit a vagabondé bien plus loin que prévu ! J’avais devant moi un vrai roman et mes premiers lecteurs correcteurs étaient fans. Parfait ! Trouvons un éditeur ! C’était en 2011. Et c’est en 2022 que mon roman trouve enfin le public, sous forme d’une trilogie Auto-Éditée : 

Intrusion Parallèle.

Intrusion Parallèle ?

Que devais-je raconter pour amener un lecteur à la découverte de Nar Zahan ? Comment ne pas le perdre ?

L’histoire de ce roman est une première approche, comme un voyage organisé en terres Zahanan. Le voyageur/lecteur reste en sécurité sur des chemins balisés, le temps d’appréhender ce nouveau monde. Il y entrevoit sa faune, aperçoit sa flore et rencontre ses peuples. Et qui de mieux que des Terriens pour guider d’autres Terriens dans l’inconnu ? Mes personnages principaux allaient donc venir de la Terre. 

Mais les humains sont interdits sur Nar Zahan. Ils n’ont pas le droit de s’y promener. Cette balade est illégale. Le principe de l’intrusion parallèle est posée.
Elle se déroule en Shissoa, une région fertile et agricole, très éloignée des sphères du pouvoir de Nar Zahan. Un coin paisible et sans histoire. Si je me le permettais, je dirais que c’est l’un des territoires les plus fades du nouveau monde ! Pas franchement le lieu où l’on s’imaginerait vivre de grandes aventures… Comme quoi, tout arrive !

NZ - intrusion parallèle, forge de Nerken.

Trilogie ?

Vous l’avez compris, à l’origine, il n’était pas prévu de faire une trilogie. Le roman était écrit d’un seul bloc, dont se dégageaient deux parties. La première faisait les deux tiers de l’histoire, la seconde la finissait. Mais sortir un gros pavé de plus de 600 pages en première oeuvre était un pari risqué. Et couper l’histoire me donnait plus de liberté pour l’éditer comme je le souhaitais.

J’ai donc séparé la première partie en deux. J’avais depuis des années les noms des deux éléments d’origine : Rencontre et Survie. Le nom de ce troisième élément, dégagé du premier, a mis du temps à se dévoiler. Finalement, il est apparu d’une manière évidente. Plusieurs lecteurs, dans leurs critiques, m’avaient dit avoir apprécié cette histoire de rencontre, de tolérance et de survie. Et bien voilà. Tolérance, c’est bien ça ! 

Intrusion Parallèle est un récit pour adultes. Il s’adresse à des lecteurs « avertis » comme on dit, donc de plus de 15 ans. Cela surprend parfois que ce ne soit pas pensé pour les enfants. En fait, l’univers de Nar Zahan n’a jamais été conçu pour les enfants. Bien au contraire, ses sociétés, sa philosophie, sa spiritualité, ses moeurs, et dans une certaine mesure, sa dureté adressent des messages plus ou moins directs aux adultes et proposent une autre voie de réflexions.

J’ai eu le plaisir de gérer avec mon imprimeur de Bordeaux l’édition de ces ouvrages. L’expertise et l’écoute de cette équipe a permis la réalisation de livres de qualité, proche du bel-objet, illustrés en couleur à l’entrée de chaque chapitre, et de cartes géographiques en fin de roman.

Tome 4 ?

Alors, non, il n’y aura pas de suite à cette trilogie. Tout ce qui devait constituer ce récit y est écrit. La suite, je la laisse à votre imaginaire, car toutes les versions que je pourrais trouver à raconter vaudraient autant que chacune des vôtres ! L’avenir de cette histoire appartient à chacun de ses lecteurs !

En revanche, il y a bien un « tome 4 » ! 

Il s’agit du carnet d’illustrations, actuellement encore en cours de réalisation. Il s’appelle « Dans l’atelier… » et présente tout le processus créatif graphique à l’oeuvre sur cette trilogie. Loin d’être exhaustif, il vous dévoile pourtant la genèse de cette histoire et son évolution, à travers les dessins, croquis et crayonnés réalisés au cours de son écriture, ainsi que ses quelques colorisations, traditionnelles ou numériques. Il apporte également de nombreuses précisions, anecdotes et détails inutiles ^_^.

À l’instar de l’univers de Nar Zahan tout entier, ce récit contient toute une dimension graphique que j’avais à coeur de partager avec vous ! Voici quelques exemples de ce que ce « tome 4 » devrait être :